logoAccueil

Les animateurs de randonnée

Animateur2 Animateur1

L'animateur de randonnée et la FFR

Chaque association fédérée est libre de confier l'encadrement des sorties à l'adhérent qu'elle estime apte. La FFR organise des sessions de formation d'animateur afin de répondre au mieux aux contraintes de l'encadrement.
Aucun texte légal n'impose la possession d'un diplôme pour la conduite bénévole d'une randonnée associative. L'association assume la responsabilité de ce choix.
L'animateur n'est responsable que s'il a commis une faute grave ou en dehors de ses fonctions.
Toutefois la pratique de la randonnée par un individu ou un groupe engage la responsabilité morale, civile et pénale de chacun, sans possibilité d'exonération.
Fondement de la responsabilité personnelle :    ⏺
Recommandations de la FFR
Assurance des animateurs

L'animateur a la responsabilité de la randonnée

Il doit informer les dirigeants des caractéristiques du projet. La randonnée doit être inscrite au programme de l'association.
Il peut fixer un nombre maximum de personnes pour la randonnée, selon les difficultés, la durée de l'itinéraire et le public encadré.
Conformément aux préconisations de la FFR, il doit :
* S'informer et informer les participants sur l'itinéraire, le terrain, la météo, le niveau de la randonnée.
* Préparer la randonnée en estimant sa longueur, sa durée, le temps de marche effectif, les mesures pour l'accès des secours.
* S'équiper en matériel d'orientation (carte, boussole, altimètre, GPS), en matériel de sécurité (gilet fluo, lampe frontale, sifflet, etc), en matériel de secours (trousse de secours, couverture de survie), en matériel de communication (téléphone portable, radio, etc).

L'animateur a la responsabilité des randonneurs

Il est responsable, jusqu'à la fin de la randonnée, de l'ensemble des personnes qu'il a prises en charge au départ et qui constituent le groupe.
Il gère l'effort du groupe et assure la cohésion spatiale pour éviter l'isolement d'un ou de plusieurs participants).
Il sait en permanence se situer et fait respecter le milieu traversé et ses lois et règlements en vigueur.
Il décrit avant le départ les particularités de la randonnée. Il indique aux conducteurs le lieu précis du départ en randonnée.
Il décide de l'intérêt à désigner un serre-file pour les marcheurs les plus lents.
Il décide sans appel des mesures à prendre en cas de difficultés. Notamment, il décide des conditions de retour du marcheur en souffrance (accompagnement, liaison téléphonique, clés de voiture...).
Il s'adapte à l'évolution des conditions météorologiques, du terrain et du groupe. Il renonce face à des conditions défavorables.

L'animateur et l'article 4 du Règlement Intérieur de l'association.

Pour chaque randonnée, l'animateur a toute autorité pour décider du nombre des membres admis à participer et, en cas de dépassement, de choisir ceux qui sont admis. Les membres s’engagent à ne jamais contester cette autorité, ni la discipline que l'animateur imposerait selon les difficultés de la randonnée.