logo
L'étude des fossiles est indispensable en géologie. La philogénétique permet de distinguer les transformations des espèces et donc de les dater. Par conséquent le milieu dans lequel vit chaque espèce sera aussi daté : c'est la stratographie. Il suffira d'examiner un fossile pour déterminer l'époque géologique et la nature des sols.
Ga = milliard d'années, Ma = million d'années.

Les premiers fossiles complexes

Les premiers organismes vivants sont apparus entre 4 et 3,8 Ga : Archées et Bactéries, procaryotes monocellulaires et anaérobies.
Puis sont apparues les Stromatolites (amas de bactéries anaérobies à structure calcaire de protection contre un océan acide) toujours présentes dans quelques mers, dont la fonction de photosynthèse a généré l'oxygène sans lequel la vie aérobie serait toujours en gestation :

Il y a 2 Ga apparaît la vie sexuée et les Protistes, eucaryotes monocellulaires.
À 1 Ga apparaissent des d'organismes eucaryotes multicellulaires.
Enfin vers 600 Ma apparaissent des animaux mous en organisation fractale, vers et invertébrés, plancton océanique.
À 570 Ma : la faune d'Ediacara, suivie par Tomotia puis par Burgess, premiers arthropodes, méduses, éponges, algues.
Après 550 Ma, complexification des animaux et végétaux, forte disparité des organisations anatomiques.

Avec les fossiles d'Ediacara (sud de l'Australie), de Tomotia (Russie) et de Burgess (Mont Wilson, Est Canada), ce sont des faunes et des flores complexes qui apparaissent pour la première fois sur la planète. On peut parler d'explosion des espèces après 4 Ga d'évolution lente et de tâtonnement.
Les symétries, l'arrangement anatomique, les organes et les formes de ces premières créatures paraissent parfois cauchemardesques, et beaucoup de lignées disparaîtront faute d'adaptation.
La disparité des espèces animales est remarquable : plus de 24 plans d'organisation anatomique ! Mais la diversité est pauvre. Aujourd'hui c'est l'inverse : seulement 4 plans d'organisation, mais une diversité multi-millionnaire !

La faune d'Ediacara

Quelques exemples artistiques des organismes vivant dans les mers de la période Ediacara. Les fossiles révèlent que beaucoup de formes sont disposées selon des répétitions fractales.




La faune de Burgess

Des créatures surréalistes peuplent les mers de la période Burgess : Anomalocaris (caris = crevette), Hallucigenia, Opabinia, Sydneia... Les fossiles révèlent que, parmi les formes les plus adaptées, les arthropodes (littéralement "pieds articulés") occupent une grande place. Aussi le Pikaia, une créature chordée dont le sillon dorsal deviendra par la suite la colonne vertébrale de la plupart des animaux, et qu'on donne comme l'ancêtre de tous les vertébrés.
Quelques exemples artistiques des organismes vivant dans les mers de la période Burgess.